CAHIER DES CHARGES: REALISATION DE SITE WEB

CAHIER DES CHARGES POUR LA CREATION D’UN SITE WEB

Modèle de cahier des charges pour son site internet
En premier lieu, faites figurer sur la page de garde :
le nom de votre société et les coordonnées (mail / tél) de ses interlocuteurs, responsables de la
gestion et du suivi du projet.

1 – Présentation générale du projet
1.1 – Présentation de l’Entreprise.
Présenter l’activité de votre Entreprise au travers de quelques éléments propres
significatifs : ses produits/services vendus, son positionnement sur le marché, principaux
concurrents, un l’historique, nombre de salariés, CA ..
Etes-vous dans le commerce ? le tourisme ? les services ?
Expliquer quel va être le rôle du site internet dans la stratégie de l’Entreprise ?
Exemple : donner une meilleure visibilité à l’Entreprise, permettre de recruter de nouveaux
clients, vendre des produits services, mieux fidéliser, échanger des documents (collaboratif),
renforcer l’image d’expertise sur un sujet..
Indiquer une date butoir pour la fin du projet : mise en ligne du site escomptée le
XX/XX/XXXX.
Si il existe déjà un site, dans le cadre d’un projet de refonte, ne pas hésiter à donner
quelques éléments de type :
o Chiffres: taux de conversion, nombre de pages sur le site actuel, trafic : nombre de
visites uniques mensuelles, taux de rebond..
o Techniques : technologie utilisée sur votre site actuel: type CMS (système de gestion
de contenu type wordpress, prestashop, joomla..) ou autre (language propriétaire,
php, asp..)
o Sinon mentionnez l’adresse internet de votre site actuel afin que le Prestataire
puisse se faire une idée.

1.2 – Cible à laquelle s’adresse le site.
A qui, quelle cible, souhaitez-vous vous adresser : BtoB ? BtoC ? Les deux ? Segments
concernés : H/F , âge, CSP, PME, principales caractéristiques ou centres d’intérêt du ou des
segments marché à qui vous vous adressez.
N’hésitez pas à hiérarchiser l’importance de chaque segment (cible principales/secondaires..)
Où se trouve votre cible de manière générale :
o sur internet ? Quels canaux numériques fréquente –t-elle : Forums, sur les réseaux
sociaux, sur des sites concurrents ou ayant « pignon sur rue » bien identifiés ?
N’hésitez pas à donner quelques URL de sites.
o Géographiquement ? Quels sont les régions ou pays visés ? Mon site doit-il être
multilingue ?
o Ma cible est-elle mobile ? Se connecte-t-elle plutôt via smartphone/tablettes ? Plutôt
via ordinateur ?
1.3 – Objectifs qualitatifs & quantitatifs du site.
Quel est l’objectif(s) du site ? Il s’agit ici de préciser s’il s’agit d’un site : Vitrine, Portail, Ecommerce
(Produits/Services), outil en ligne .. S’agit-il de vendre ? de collecter de
l’information ou du mail ? de fidéliser ?
Quels chiffres à atteindre visez-vous pour ce futur site ? Apporter quelques précisions
concernant les chiffres attendus: nombre de visites, volume de ventes, nombre d’adresses
mails collectées par votre site..
1.4 – Etat des lieux de l’existant
Le cas échéant, n’hésitez pas à mentionner les ressources que vous avez déjà :
o Possédez-vous déjà un nom de domaine ?
o Avez-vous déjà un site ? Si c’est le cas indiquez au prestataire l’adresse internet de
ce site.
o Qui s’occupe de l’hébergement de ce site ? de sa maintenance ? Etes-vous
actuellement suivi par un prestataire ?
o Avez-vous des ressources internes à l’Entreprise pour s’occuper du site ou de la mise
à jour ?

2 – Aspects Ergonomie et Graphisme
2.1 – Ergonomie, design & Charte graphique
Quels seraient les couleurs principales du site ? Fournir deux ou trois couleurs à l’image de
votre Entreprise.
Avez-vous un logo ? Si tel est le cas ne pas hésiter à le fournir avec ce cahier des charges.
Quelle police de caractères souhaitez-vous mettre en place sur votre site ? Donner des sites
en exemples est parfois préférable à un long discours, n’hésitez donc pas à indiquer une
URL à titre d’exemple: « J’aimerais que mon site ressemble à celui-ci. »
Le cas échéant, n’hésitez pas à scanner une plaquette ou un flyer concernant votre activité
et à joindre ce fichier à votre cahier des charges à titre d’illustration. Cela permettra au
prestataire de mieux appréhender votre charte graphique.
Y a-t-il un design ou des effets particuliers que vous souhaiteriez intégrer à votre futur site ?
(Exemple : du Card, du Flat ou du Material design, l’utilisation de Long scroll etc..). Ici encore,
indiquer une URL en exemple vaut mieux qu’un long discours !
2.2 – Ergonomie
Quelques mots sur l’ergonomie recherchée, le confort d’utilisation : quels sont les points
essentiels d’ergonomie / confort pour vous qui connaissez votre cible ? Exemple : un site
aéré, un site mobile, un site privilégiant le contenu médias, un moteur de recherche
pratique, une expérience utilisateur..

3 – Aspects Fonctionnels et Techniques
3.1 – Arborescence du site
Quelles sont les principales pages de votre site ? Quelles en sont les principales sections, les
principales rubriques ?
Souvent, là encore, un schéma de la structure du site vaut mieux qu’un long discours !
Vous pourriez utiliser Calc ou Excel pour obtenir ce genre de schéma :
3.2 – Description fonctionnelle
L’aspect fonctionnel va décrire le fonctionnement général de votre site ou particulier de
certaines pages. L’aspect fonctionnel est fondamental afin de saisir les spécificités de
fonctionnement de votre site Internet ou de certaines pages. Là encore n’hésitez pas, à titre
d’exemple, à indiquer l’adresse d’une page web dont les fonctionnalités correspondent à
votre besoin.
Exemples :
o Mon site requiert un champs authentification de l’utilisateur ou un espace sécurisé
par mot de passe pour le client, l’abonnement à une newsletter ..
o Je souhaite intégrer à mon site un blog afin de faire valoir ma production de contenu
et mon expertise sur le sujet..
o Ce site est une boutique en ligne avec un référentiel de X (nombre) produits. Il
nécessite un moteur de recherche rapide avec un classement analytique par famille /
sous-familles produits, une gestion gamme / taille / couleur car je commercialise des
vêtements , je gère des lots de produits..
o Les fiches produit de mon site doivent être dotées d’un outil permettant un facteur
de zoom raisonnable, une fonction de cross-selling, la mention des stocks.. N’hésitez
pas à joindre en annexe à ce cahier des charges le tableau de pilotage dont vous avez
besoin.
o J’ai besoin sur mon site de fonctionnalités avancées en terme de gestion BackOffice
: état des stocks, stats de vente par fournisseur avec marge, seuil de
réapprovisionnement, outil de commande.. , j’ai besoin de pouvoir exporter ces
statistiques vers Calc ou Excel en vue de les retraiter..
o Etc.. (cette liste n’est bien sûr pas exhaustive)
Nb : il n’est pas forcément évident, lorsque l’on décrit du fonctionnel de rester à la fois précis et
concis. Faire relire son cahier des charges par une personne tierce de votre entourage, connaissant
un minimum le sujet, peut s’avérer utile : plus vos demandes seront compréhensibles, meilleur sera
le taux de retour de devis de la part des Professionnels de web..
3.3 – Contenus présents sur le site
Que devez-vous présenter sur votre site en termes de contenus: documents téléchargeables
(plaquettes, pdf..), vidéos, diaporama, .. ?
En termes de contenus concernant l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO /
balises méta) il est important de préciser ce qui doit être fait et par qui.
Exemple : le Prestataire devra optimiser le code source pour les moteurs de recherche pages
par page en fonction des mots-clefs indiqués par le client.
De même, précisez si vous souhaitez être rendu autonome par la suite pour toute création
de contenu sur votre site ainsi que sur l’optimisation de page avec des mots-clefs. Notez que
ceci nécessitera un transfert de compétences vous permettant la prise en mains de
l’interface web.
3.4 – Contraintes techniques
Il s’agit ici d’informer le prestataire sur le périmètre technique escompté :
o Quelle(s) solution(s) technique(s) privilégiez-vous pour le développement/refonte de
votre site ?
Par exemple : CMS (content Management System) tels que : wordpress, prestashop,
Jimdoo, Joomla.. ou êtes-vous ouvert à des solutions plus techniques : Drupal,
Magento ou autre solution dite plus propriétaire (codée en php, asp..)
Prenez en compte que : plus la solution est technique, plus elle nécessite de transfert
de compétences d’une part. Et d’autre part, plus la solution est propriétaire, moins
de Prestataires sont aptes à intervenir dessus.

o Mentionner sur quels navigateurs doit s’afficher correctement votre site
(compatibilité technique liée à l’affichage sur IE, Mozilla, Chrome, Opera etc..)
o Avez-vous déjà un nom de domaine ? un hébergement ? Gérez-vous vous-même ces
parties nom de domaine et hébergement ?
o Avez-vous besoin de connecter votre site à une solution tierce de type : ERP, CRM,
gestion, solution mail .. Avez-vous besoin d’effectuer des exports de données sous
tableur ?
o Avez-vous besoin d’intégrer des flux d’articles en masse depuis des fichiers catalogue
fournis par vos fournisseur ?
o Etc.. (cette liste n’est bien sûr pas exhaustive)

4 – Prestations attendues & modalités de sélection du prestataire
4.1 – Prestations attendues
Il s’agit de préciser ici le périmètre d’intervention du prestataire : ce à quoi il va répondre
précisément dans votre projet et qui va faire l’objet d’un devis chiffré de sa part :
A vous de préciser si vous souhaitez qu’il incorpore dans votre devis :
– L’ achat du nom de domaine et/ou une proposition d’hébergement des fichiers du site
– Le développement/refonte du site
– Le design, la recherche de logo, la traduction des pages..
– L’optimisation au référencement naturel (SEO)
– La reprise des données d’une base de donnée existante vers la nouvelle base
– La maintenance à l’année du site (mises à jour, évolutions du système..)
– L’accompagnement E marketing en amont : positionnement, stratégie marketing,
– L’accompagnement à la mise en place de campagnes de visibilité payantes
– L’accompagnement à l’analyse de trafic en aval : étude du trafic, repositionnement du
site, calcul du ROI par canal..
– La formation, le transfert de compétences sur le fonctionnement et la mise en place de
campagnes de visibilité payantes
– La formation, le transfert de compétences sur l’outil permettant la création de nouvelles
pages sur le site et mise à jour des fiches produits, l’optimisation des pages du site..
– Un accompagnement sur Community Management ..
– Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive..
Nb : un transfert de compétences à minima devrait être demandé afin de vous rendre autonome
sur la création de nouveaux produits dans le cadre d’un projet E-Commerce. Dans tous les cas une
petite formation en analyse du trafic sur les pages de votre site (en quali et quanti) pourrait s’avérer
précieuse dans le cadre du pilotage stratégique de votre activité.
C’est peut être l’occasion de faire appel à vos droits à formation..
4.2 – Planning & suivi du projet
Préciser les principales dates du projet : date limite d’envoi des devis, date de retour de
votre part vers les prestataires retenus, dates de RV d’échange/de sélection du prestataire ,
date de livraison du projet, date de mise en ligne du site ? de coupure de l’ancien site ?
Quelles seraient les modalités d’échange entre vous et les prestataires : RV téléphoniques,
mail. A quelle fréquence (point hebdomadaire, bi-mensuel..)?
Souhaitez-vous la production préalable d’une maquette en ligne ? D’un serveur de pré-
production accessible en ligne sur lequel vous puissiez tester le futur site vous-même avant
sa mise en ligne ?
Votre projet est-il découpé en plusieurs lots qui font, pour chacun, l’objet d’un appel à
projet particulier ? Si oui resituez ce lot dans le contexte du projet général en mentionnant
les dates butoir et objet des autres lots.
4.3 – Modalités de sélection du prestataire
Listez les éléments importants qui vont conditionner votre choix de prestataire :
Par exemple : les références clients, des projets déjà réalisés par le prestataires qui
candidate, la composition de son équipe, sa date d’ancienneté, sa connaissance du
secteur/métier, le budget maximum que vous souhaitez consacrer à votre projet..
rappeler la date butoir pour la réception des devis, ainsi que les coordonnées de la personne
à contacter dans votre entreprise.
* * * * *

 

 

Un modèle de cahier des charges pour votre site internet

 21 juillet 17 02:30 / by Thomas Gadroy

« Cahier des charges » peut désigner plusieurs documents. Mais si vous lisez cet article, c’est probablement parce que vous cherchez un modèle qui vous permettra d’expliquer votre projet web.

Un document que vous pourrez ensuite

  • envoyer à des professionnels pour leur demander une estimation,
  • présenter à votre direction pour le faire valider,
  • exposer à des investisseurs pour obtenir des fonds,
  • etc.

Un bon modèle de cahier des charges vous fait gagner du tempsprofessionnalise votre projetmaximise votre crédibilité et vous évite de passer à côté d’un sujet clé vital.

Si c’est ce que vous recherchez, vous êtes au bon endroit.

Choisissez le cahier des charges qui correspond à votre projet !

Il vous faut… un site « Vitrine »

C’est à dire un site internet pour présenter votre entreprise, ses services ou ses produits. Vous voulez attirer des visiteurs et générer des prises de contact : obtenir des des demandes de devis, récolter les coordonnées d’acheteurs potentiels, etc.

Il vous faut… un site « Institutionnel »

C’est à dire un site internet pour présenter votre organisation (association, école, groupe, entreprise, marque, etc.). Le site est un support de communication pour présenter vos valeurs, votre histoire, les équipes, etc.

Il vous faut… un site « Ecommerce »

C’est à dire un site marchand pour présenter aux internautes votre catalogue de produits et les vendre directement en ligne.

Il vous faut… plus qu’un modèle à trou : vous cherchez un accompagnement complet, pas à pas

Si c’est votre premier projet web, si vous lancez votre idée de startup ou si vous faites partie d’une entreprise et que la gestion du futur site aura un impact sur votre carrière, ne vous contentez pas de cet article !

Mettez-toutes les chances de votre côté et rejoignez le programme A Better Brief.

 

1. Votre société / Le porteur du projet

Objectif : Présenter le commanditaire du projet.

Comment présenteriez-vous votre entreprise à un interlocuteur qui n’a jamais entendu parler d’elle ? Imaginez que vous êtes dans un ascenseur, avec moins d’une ou deux minutes pour décrire votre entreprise à un investisseur ou un partenaire potentiel. Quelles informations allez-vous lui transmettre ?

Indiquez toutes les informations qui vous paraissent pertinentes pour qu’un partenaire travaille avec vous. Par exemple :

  • Votre activité, votre offre, vos produits, vos services
  • Votre histoire
  • Votre champ d’action géographique
  • Vos valeurs
  • Le nombre d’employés
  • Le profil de vos clients
  • Etc.

2. Le projet

Objectif : Expliquer le pourquoi du projet et ce que vous attendez du futur site.

Pourquoi ce projet ? Pourquoi maintenant ?

Plus largement, quel est le plan de votre entreprise dans les grandes lignes et quelle sera la place du site au sein de ce plan ?

Quels sont les objectifs du futur site, au-delà de l’objectif purement opérationnel “Mettre en ligne un nouveau site” ?

  • Assurer une présence en ligne basique ?
  • Servir de support de communication pour vos commerciaux ?
  • Attirer des visiteurs ?

Comparez ces trois exemples

A. Notre site internet est une “carte de visite en ligne”. Nous avons simplement besoin d’être présent en ligne, pour rassurer nos clients, mais nous ne comptons pas particulièrement sur le site pour attirer du trafic ou pour générer des prises de contact.

B. Notre site internet est une “brochure en ligne”. Nous comptons sur lui pour convaincre les clients potentiels qui le visitent, par exemple lorsque nous participerons à un appel d’offre ou lorsqu’un client nous recommandera. Mais nous ne comptons pas sur lui pour générer des leads, nous faire connaître ou attirer des visiteurs.

C. Notre site internet est une source de leads. Nous comptons sur lui à la fois pour nous apporter des prospects et des clients potentiels (via les moteurs de recherche par exemple) ET pour convertir ces visiteurs en les invitant à la prise de contact.

Créer un site internet mobilise du temps, de l’énergie et du budget. Quels résultats concrets et mesurables en attendez-vous ? Sur quels critères allez vous juger que le site est une réussite ?

Exemple : Obtenir 9 prise de contact par mois d’ici 6 mois après la mise en ligne.

3. Périmètre du projet

Objectif : Décrire le périmètre du nouveau site et de l’intervention du ou des prestataire(s).

Arborescence

Quelle sera la structure des contenus sur le nouveau site ? Comment les pages seront-elles organisées ?

cahier-charges-site-internet-05.png

Si vous avez des doutes, listez au moins les pages que vous souhaitez faire apparaître sur le nouveau site. N’hésitez pas à préciser que vous souhaitez être accompagné dans la définition de l’arborescence.

Indiquez si certaines pages seront construites sur le même modèle (exemple : toutes les pages de la rubrique “Nos services” seront construites sur le même modèle)

Précisez si les rubriques “parentes” de votre arborescence (les rubriques qui contiennent des pages ou sous-rubriques) ont leur propre page ou s’il s’agit simplement d’un nom qui apparaîtra dans le menu de navigation.

Exemple

  • Accueil
  • Nos services (= page listant tous nos services)
    • 8 à 12 pages services
    • 1 page Nos services sur place (doit se différencier dans le menu de navigation)
  • Qui sommes-nous (n’est pas une page, seulement le titre de la rubrique)
    • Notre histoire
    • Nos valeurs
    • L’équipe dirigeante
  • Le blog
  • Contact
  • Mentions légales

Au plus vous pourrez être précis sur le volume et les types de pages, plus les réponses des prestataires seront précises.

Astuce : pour mettre en forme votre arborescence, vous pouvez utiliser une simple liste à puces (comme ci-dessus) ou un service gratuit comme https://writemaps.com/.

Vous rencontrez des difficultés à définir l’arborescence ?

Il existe des techniques et des méthodes pour vous simplifiez la tâche.

Administration des contenus

Précisez quels contenus vous souhaitez pouvoir éditer vous même depuis l’espace d’administration du site.

Chaque prestataire a sa propre façon de fonctionner, mais voilà comment nous procédons à Impala Webstudio.

Niveau 0 : les contenus de votre site n’évolueront que très peu. Peut-être une dizaine de changements mineurs par an. Vous disposez d’un contrat d’accompagnement et il vous suffit de nous transmettre les changements pour que nous les réalisons pour vous.

Niveau 1 : vous avez la possibilité d’éditer vous-mêmes les blocs de contenus qui composent les pages de votre site. Modifier le texte, remplacer une image, voire si vous l’avez prévu dans le cahier des charges, la possibilité de substituer un bloc de contenu par un autre (Un bloc contenant un titre, un texte et une image est remplacé par un bloc contenant une vidéo par exemple).

Vous voulez éventuellement pouvoir ajouter et supprimer de nouvelles pages sur le site (en reprenant le gabarit d’une page déja existante) et modifier le menu de navigation vous mêmes.

Niveau 3 : vous pouvez construire vous-même de nouveaux gabarits de pages en réorganisant les blocs de contenus d’une page.

Cas particulier : la gestion des contenus pour un “espace” (exemples : espaces recrutement, blog, médiathèque, espace actualité, etc.) est décrite plus bas dans les Fonctionnalités.

Attention : plus vous souhaiterez un niveau d’administration élevé des contenus, plus le budget sera conséquent. Estimez aussi précisément que possible vos besoins en termes d’évolution des contenus.

Fonctionnalités

Dites-vous que tout ce qui dépasse le fait de consulter du contenu ou de naviguer d’une page à l’autre constitue une fonctionnalité.

Soyez vigilant et prenez le temps de détailler le fonctionnement : il est fort possible que vous ayez une idée en tête et que votre prestataire s’en fasse une autre en lisant votre cahier des charges.

Quelques exemples

  • “Contenu contre email” : le visiteur doit vous laisser son email pour télécharger certains contenus (livres blancs, études de cas, etc.)
  • Store finder : permettre à l’internaute de trouver une agence ou un magasin à partir de son adresse ou d’une ville
  • Moteur de recherche classique ou sur mesure (le visiteur sélectionne plusieurs filtres correspondant à ses besoins, le site le redirige vers le produit ou service qui peut l’intéresser)
  • Système d’annonce (recrutement, produit, etc.)
  • Catalogue de produits avec possibilité de demander un devis
  • Générateur de devis en ligne
  • Simulateur et calculette
  • Espace client
  • Médiathèque
  • Les contenus de vos réseaux sociaux apparaissent sur le site
  • Les contenus de votre blog sont automatiquement publiés sur vos réseaux sociaux
  • Les internautes peuvent partager les pages de votre site sur les réseaux sociaux
  • Espace presse
  • Espace recrutement
  • Livechat (un bouton permet de discuter directement en ligne avec un conseiller via une fenêtre de chat)
  • Clic to call back : le visiteur peut laisser son numéro de téléphone ainsi que l’heure à laquelle il souhaite être rappelé
  • Exit Intent Pop Up : lorsque les mouvements de la souris indiquent que le visiteur s’apprête à quitter la page, une pop up apparaît pour tenter de capter son attention (et par exemple lui proposer d’être rappelé par un conseiller)
  • Inscription à la newsletter
  • Etc.

Cadre technique

Avez-vous des attentes ou des besoins particuliers pour le cadre technique du futur site ?

Astuce : si ces termes ne vous disent rien, ne vous en inquiétez pas. Indiquez simplement que vous attendez une proposition de la part du prestataire quant au cadre technique à utiliser pour répondre au mieux à nos besoins et à notre budget.

Souhaitez-vous utiliser un Content Management System (WordPress, Drupal, Joomla, etc.) ?

Le site doit-il être optimisé pour prendre en compte la lecture sur mobile et tablette ?

Le site doit-il être relié à un autre service en ligne ou un logiciel que vous utilisez en interne ? (ERP, CRM, etc.)

Quelles sont vos attentes en termes de référencement ?

  • Le strict nécessaire, afin que les internautes nous trouvent lorsqu’ils recherchent notre nom dans les moteurs de recherche
  • Tout ce qui est possible et envisageable : optimisation maximale des temps de chargement, blog, CDN, etc. Chaque cm de terrain gagné compte.
  • A mi-chemin : nous profitons de la refonte pour améliorer le SEO, mais nous avons peu de concurrence ou pas d’enjeu d’acquisition. Nous voulons simplement un cadre “propre” pour le nouveau site.

Quel outil de suivi et d’analyse du trafic sur votre site souhaitez-vous utiliser ? Nous conseillons au minimum Google Analytics (et nous vous recommandons de lui ajouter Hotjar si vous comptez sur votre site pour générer des prises de contact).

Brief créatif

Il s’agit d’aider le prestataire à comprendre votre niveau d’attente par rapport au travail du ou des designers.

Malheureusement les termes en français (Design, Ergonomie, User eXperience, etc.) sont confusants et vous n’êtes pas certain de savoir comment exprimer vos attentes. Pas de panique, il existe des moyens simples de résumer vos besoins.
1/ Votre organisation dispose peut-être déja d’une identité visuelle formalisée (un logo, une palette de couleur, des polices de caractères, etc.)

  • Non : nous avons justement besoin d’une identité visuelle
  • Oui, mais cette identité doit être améliorée et affinée
  • Oui, et elle doit être ré utilisée telle quelle sur le nouveau site

2/ Ajoutez dans le cahier des charges (soit ici, soit en annexes) des exemples de sites dont vous aimeriez que le vôtre s’inspire. Attention, pour que la démarche fonctionne, il faut impérativement que vous cherchiez à comprendre pourquoi le design de tel site en particulier vous paraît pertinent.

Cette démarche est importante pour chiffrer votre projet : le niveau de design que vous attendez, le type de supports visuels utilisés (photos, illustrations, vidéos, etc.), le niveau d’animation et d’effets…. tous ces éléments vont jouer sur le budget final.

Ou trouver des exemples de sites ?

3/ Sur une échelle de 1 à 5 (avec 1 comme minimum et 5 comme maximum), quel investissement doit prévoir selon vous le prestataire pour la composante “Design” du projet ?

Conception des contenus

Croyez-en nos années d’expérience, c’est en réalité le risque numéro 1 que court votre projet.

Nous ne comptons plus les projets qui ont été mis en ligne avec plusieurs semaines de retard parce que les contenus n’ont pas pu être livrés à la date prévue. (Le record étant un retard de 13 mois sur la mise en ligne pour un site designé et développé en moins d’un mois par nos soins).

La rédaction des contenus n’est pas un sujet simple : en réalité, elle est plus susceptible de poser des problèmes que le développement ou le design.

⇒ Vous aurez besoin de la contribution (ou au moins de la relecture) d’un ou plusieurs de vos collaborateurs… qui devront dans le même temps assure leur travail quotidien.

⇒ Vous allez probablement vous y prendre à plusieurs reprises : les pages seront écrites, relues, corrigées, ré-écrites, corrigées à nouveau et à ce stade il sera alors nécessaire de revenir sur les maquettes validées plusieurs jours auparavant voire de revenir sur les développements.

⇒ La rédaction de contenus pour le web obéit à des règles très particulières : de lisibilité à l’écran, de SEO (référencement pour les moteurs de recherche) mais aussi dans la manière d’écrire les contenus main dans la main avec le designer.

A moins de disposer des compétences en interne ou d’être accompagné par un expert en communication digitale, nous vous recommandons au minimum :

  • de prévoir un processus pour concevoir, écrire, collecter, versionner et valider les contenus
  • de demander une relecture SEO, Marketing et Ergonomie à votre prestataire

Si vous décidez de nous confier votre projet, nous pourrons vous accompagner sur ce plan, qu’il s’agisse de vous aider à coordonner la création des contenus en interne, assurer les relectures et les optimisations ou prendre en charge la rédaction.

Stratégie

Particulièrement important si vous comptez sur le nouveau site pour générer des visites ou attirer du trafic.

Souhaitez-vous être accompagné ou conseillé dans votre stratégie web ? Quelques exemples :

  • Quel réseaux sociaux choisir et comment communiquer sur chaque
  • Quels supports utiliser pour asseoir votre présence online
  • Sélection des mots-clés et expressions pertinents pour votre référencement
  • Suggestion de sujets d’articles de blog pour attirer du trafic vers le site
  • Définition de la communication autour du lancement du nouveau site
  • Etc.

Intégration des contenus

Si vous avez opté pour un site web entièrement administrable, souhaitez-vous saisir vous-mêmes les contenus dans le nouveau site ? Ou voulez-vous recevoir un site web “clé en main” ?

Réaliser l’intégration vous-même est chronophage mais a le double avantage d’être gratuit et de vous familiariser avec l’espace d’administration des contenus. D’un autre côté, confier cette intégration à votre prestataire devrait vous permettre d’obtenir plus vite le nouveau site et avec un meilleur niveau de finition en termes de mise en page.

Documentation et formation

Souhaitez-vous recevoir une formation ou une documentation (fonctionnelle ou technique) sur le nouveau site ?

Hébergement

Avez-vous des attentes spécifiques quant à l’hébergement du nouveau site ?

Maintenance, suivi et évolutions

Quelles sont vos attentes en termes de maintenance du site (garantir les mises à jour de sécurité, etc.), de suivi (réparation des bugs révélés après la mise en ligne) et d’évolutions (nouvelles fonctionnalités, ajustements, etc.) pour les mois qui suivront la mise en ligne ?

4. Déroulement du projet

Objectif : Préciser vos attentes quand au pilotage, à la méthodologie ou à l’organisation du projet

Le projet sera-t-il mis en ligne progressivement, par lots ? Quel calendrier envisagez-vous pour chacun de ces lots ?

Souhaitez-vous adopter une méthodologie particulier pour réaliser le projet (Agile, Cascade, etc.) ou attendez-vous que le prestataire vous détaille l’approche qu’il envisage ?

Combien d’interlocuteurs représenteront votre entreprise ? Gardez en tête que plus ce nombre est élevé, plus les frais de Gestion de Projet risquent de s’accumuler. A l’inverse, si votre prestataire n’a affaire qu’à un seul interlocuteur, mais que celui-ci n’a aucun pouvoir décisionnel, le projet risque de prendre du retard en raison des allers-retours provoqués et de l’effet de goulot d’étranglement de l’information produit.

5. Ressources

Objectif : Examiner les ressources à votre disposition et les missions qui seront réalisées en interne.

Indiquez toutes les informations qui pourraient avoir un impact sur le coût du nouveau site ou sur le calendrier. Par exemple :

  • Si vous avez choisi de rédiger les contenus du site vous-même, où en sont vos équipes de la création de ces contenus ? (Tout reste à faire ? L’offre est clairement définie ? Les pages clés sont arrêtées ? Une première version des contenus est disponible ? Etc.)
  • Connaissez-vous le profil du visiteur type de votre site ?
  • Connaissez-vous vos principaux sites concurrents ?
  • Avez-vous déjà définis les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner en termes de référencement ?
  • Quelles sont vos ressources en termes de visuels ? (photos, illustrations, vidéos, etc.)

Quels sont vos impératifs ou vos disponibilités en termes de calendrier ? Par exemple, les décideurs clés du projet seront-ils indisponibles pendant une période donnée ?

Quelle fourchette de budget prévoyez-vous pour le nouveau site ?

Que faire si vous ne souhaitez pas donner votre budget

Vous êtes peut-être réticent à l’idée de communiquer cette information. Mais le fait est que le budget est un élément nécessaire du cahier des charges.

Commander un site internet est un peu comme confier la recherche de votre prochain appartement à un professionnel : vous lui indiquez que vous recherchez un trois pièces, à proximité du centre ville et pour moins de 240 000 €. Votre conseiller pourra vous présenter une sélection de biens qui correspondent à votre recherche.

Mais si vous ne lui indiquez pas au moins une fourchette de budget, votre conseiller peut aussi bien vous proposer un appartement à 180 000 €, dans un quartier peu attractif, ou un appartement dernier cri, à 320 000 €, situé au coeur du centre ville. Or il est peu probable que l’un ou l’autre de ces appartements ne correspondent à ce que vous cherchez.

Et si vous mandatez 6 conseillers pour trouver un trois-pièces près du centre ville, sans leur indiquer de budget, vous allez vous retrouver avec 6 propositions très différentes. En définitive, vous allez opter pour la seule qui correspond réellement à votre budget (une information que vous auriez pu donner aux conseillers avant) et probablement passer à côté de propositions intéressantes.

La meilleure approche dans cette situation est de sélectionner un conseiller qui vous inspire confiance, de lui présenter vos attentes et vos ressources, puis d’échanger avec lui sur vos options.

Que faire si vous n’arrivez pas à déterminer votre budget

Tâchez au moins de déterminer le plafond de budget à partir duquel le projet perd tout intérêt.

La refonte d’un site internet est un investissement : votre organisation a consenti à cet investissement car elle en attend un retour (en ventes directes, en prises de contact, en termes d’images et de communication….).

Quel budget mérite ce retour sur investissement que vous attendez du nouveau site ? C’est le seuil qu’il ne faudra en aucun cas dépasser pour la refonte du site.

6. Format attendu pour la réponse du prestataire

Objectif : Préciser vos attentes quand à la réponse du prestataire.

Indiquez vos attentes par rapport à la réponse du prestataire :

  • La date limite de réponse
  • Le contexte s’il s’agit d’un appel d’offre
  • Le contact auquel le prestataire peut transmettre sa réponse
  • Les coordonnées de la personne à contacter pour plus de renseignements sur le projet
  • Etc.

Précisez éventuellement les critères sur lesquels vous opérerez votre sélection parmi les prestataires contactés. Si vous avez des questions particulières, c’est le moment de les indiquer.

 

 


Le conseil le plus important pour la fin

C’est une agence web qui vous le dit : le cahier des charges est la clé si vous voulez avoir une chance de réussir votre nouveau site.

Ce document est très important pour 3 raisons.

  • Vous voulez être certain que le prestataire qui réalisera votre site comprenne exactement ce que vous attendez (pas d’entourloupes !)
  • Le compléter va vous forcer à penser en détails au futur site et vous aidera à détecter les difficultés qui risquent de se poser (ou les points sur lesquels vous n’êtes pas sûr)
  • Un cahier des charges clair et complet est important pour la crédibilité de votre projet, quelque soit votre situation : vis à vis de votre direction, de vos associés, de potentiels investisseurs, etc.

Si c’est votre premier projet web, si vous lancez votre idée de startup ou si vous faites partie d’une entreprise et que la gestion du futur site aura un impact sur votre carrière, ne vous contentez pas de cet article : mettez-toutes les chances de votre côté et participez au programme A Better Brief.

Bien plus qu’un modèle, vous y trouverez un programme complet et cohérent qui vous guidera pas à pas pour

  • être certain de ne rien oublier
  • ne prendre aucun risque
  • renforcer la crédibilité de votre projet face à votre direction ou vos investisseurs
  • gagner du temps dans la rédaction du cahier des charges
  • répondre à toutes les questions que vous pourriez vous poser
Thomas Gadroy

Publié par Thomas Gadroy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *